Titre III : EXIGENCES PRÉALABLES À L'ENTRÉE EN FORMATION


 
Article 4
Les exigences préalables à l'entrée en formation ont pour objet d'évaluer le projet professionnel du candidat et son aptitude à suivre la formation. Elles comportent deux épreuves :
1° Une épreuve écrite :
D'une durée de deux heures, l'épreuve écrite porte sur l'analyse d'un document ou d'une vidéo relative à une séquence ou un projet d'entraînement en ski alpin et activités dérivées. Elle permet de vérifier les connaissances du candidat et ses capacités à rédiger un projet d'entraînement ;
2° Un entretien :
Mené sur la base du rapport mentionné à l'annexe I du présent arrêté, l'entretien, d'une durée maximale de trente minutes, permet au jury prévu à l'article 6 d'évaluer l'aptitude du candidat à établir des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel du ski alpin et ses activités dérivées, et sa motivation professionnelle.

Article 5
Le dossier d'inscription aux exigences préalables à l'entrée en formation, dont la composition est fixée en annexe I au présent arrêté, est déposé par les candidats auprès de l'Ecole nationale des sports de montagne, site de l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme, deux mois au moins avant la date des épreuves.

Article 6

Le jury des épreuves des exigences préalables à l'entrée en formation est désigné par le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de Rhône-Alpes. Il comprend :

  • le directeur régional ou son représentant, fonctionnaire de catégorie A appartenant à un corps relevant du ministère charge des sports, président ;

  • le directeur général de l'Ecole nationale des sports de montagne, site de l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme ou son représentant ;
  • le coordonnateur national du ski alpin ou son représentant ;
  • le responsable du département « ski » de l'Ecole nationale des sports de montagne, site de l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme ou son représentant ;
  • le directeur technique national du ski ou son représentant, titulaire a minima du brevet d'Etat d'éducateur sportif du 1er degré, option « ski alpin » ;
  • un représentant de la Fédération française de ski titulaire a minima du brevet d'Etat d'éducateur sportif du 1er degré, option « ski alpin », désigné par son président ;
  • un représentant de l'organisation professionnelle la plus représentative des moniteurs de ski titulaire a minima du brevet d'Etat d'éducateur sportif du 1er degré, option « ski alpin », désigné par son président ;
  • un représentant de l'Association française des entraîneurs de ski alpin titulaire a minima du brevet d'Etat d'éducateur sportif du 1er degré, option « ski alpin », désigné par son président ;
  • un technicien qualifié, titulaire a minima du brevet d'Etat d'éducateur sportif du 1er degré, option « ski alpin ».
Sont admis à entrer en formation, les candidats ayant obtenu une note de dix sur vingt à l'ensemble des deux épreuves prévues à l'article 4 du présent arrêté.

La liste des candidats admis est publiée sur le site de l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme par le directeur général de l'Ecole nationale des sports de montagne, site de l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme.


Article 7
Le directeur général de l'Ecole nationale des sports de montagne, site de l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme, procède au positionnement des candidats admis à entrer en formation et leur propose un parcours individualisé de formation, en fonction de leurs acquis.

Article 8
Un livret de formation est délivré aux candidats admis à entrer en formation, par le directeur général de l'Ecole nationale des sports de montagne, site de l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme. Il permet de rendre compte du suivi effectif de l'ensemble de la formation, évaluations comprises. Le livret de formation a une durée de validité de trois ans, à compter de la date de publication de la liste des candidats admis à entrer en formation, mentionnée à l'article 6. Il peut être prorogé pour la même durée par le directeur général de l'Ecole nationale des sports de montagne, site de l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme, après avis de la section permanente du ski alpin de la commission de la formation et de l'emploi du Conseil supérieur des sports de montagne, sur demande motivée. Le livret de formation confère la qualité de stagiaire en situation dans le cadre d'une convention de stage dont le modèle figure en annexe III au présent arrêté.