A propos de l'ENSA

alt


L'ENSA en quelques dates


 
1823 Création de la première compagnie des guides à Chamonix
   
1930 La FFS - Fédération Française de ski assure la formation des moniteurs de ski
   
1933 Première organisation des cours de moniteurs par la FFS - Fédération française de ski sous la direction du Docteur ALLBERG
              
1936/1937 Création par la FFS de l'ENSF - l’Ecole nationale du ski français comprenant en son sein l’Ecole supérieure de formation de moniteurs sous la direction d’Edouard FRENDO et la Présidence de Paul Guignoux au col de Voza, à Val d’Isère et à Chamonix
  Principale structure  de régulation du niveau et du nombre des moniteurs de ski français
  Création de la méthode de l’enseignement français qui se démarque désormais de la dominance autrichienne  avec l'aide d'instructeurs  français  dont Emile ALLAIS, champion du monde
  Premier stage de préparation des futurs guides à Chamonix à l’instigation de  Roger FRISON-ROCHE et d’Armand CHARLET
      
1938 Nouvelle nomination : ESS - Ecole supérieure de ski et d’alpinisme financée par la FFS et la FFM - Fédération Française de la montagne dont le siège sera à Val d’Isère l’hiver et à Chamonix l’été
     
1940/1945  Contre coup de la guerre mais le mouvement  Jeunesse et Montagne né de l’aviation qui avait accueilli en zone libre une grande partie des cadres de l’armée de l’air multiplie dans ses centres les stages d’apprentissage alpin formant des instructeurs qui occuperont les postes à responsabilité d’après
  Contribuation du CNAS - Collège National d’Alpinisme (collège des Praz) initié par le Commissariat général à la jeunesse et aux sports initialement au Fayet puis aux Praz (hôtel Splendid) à enrichir les expériences de l’ENSA. Ecole de montagne chargée du perfectionnement des professeurs des écoles d’éducation physique sous la direction de Jean FRANCO.
     
1942 Renaissance de l’ESS - l’Ecole supérieure de ski de la Fédération qui s’installe à Chamonix dans l’hôtel des Allobroges sous la direction d’Edouard FRENDO en présence de Raymond BERTHET en qualité de moniteur – chef
     
1943  Acquisition du titre ENSA  - Ecole nationale de ski et d’alpinisme - Filiale de l’Institut national des sports par le Commissariat aux sports de Vichy.
Emigration de  l’Ecole à l’Alpe d’Huez l’hiver et à la Grave l’été sous la direction d'un militaire. R. BERTHET, moniteur-chef, et Edouard FRENDO, conférencier, assurent la continuité.
  Tentative d’un stage de guides-skieurs qui  ne sera pas poursuivie puis organisation de stages de chefs de cordée. La guerre stoppera les actions.
     
1946  Glissement d’une dépendance totale de l’ENSA au CGEGS - Commissariat général à l’Education générale et sportive à une dépendance partielle au sous-secrétariat à la jeunesse et aux sports auprès du ministre de l’éducation nationale et à une soumission au régime de l’autonomie financière d’où une relative indépendance de fonctionnement vis-à-vis de la FFS.
     
1948/1949  Fusion avec le CNAS et installation dans l’immeuble des Praz de Chamonix. La loi du 18 février 1948 sur l’enseignement du ski et la formation des guides (la France est le premier pays à avoir une organisation unifiée et un brevet d’Etat pour chaque profession) lui donnent une assise plus ferme. Le poste de Professeur Maître est désormais occupé par René RONDIA avec la présence d’Armand CHARLET.
  Etroite collaboration  établie entre la Direction générale de la jeunesse et des sports du ministère de l'éducation nationale, la FFS, la FFM ainsi que le syndicat des moniteurs de ski et le syndicat des guides
 
1954  Transfert de l’Ecole à l’Hôtel des Allobroges à Chamonix
     
1957  Jean FRANCO prend la tête de l’établissement. Affirmation de l’indépendance et de l’autorité de l’ENSA et intégration au milieu international du ski alpin. Présence dans le courant de l’alpinisme universel. Période de grands drames de la montagne et intervention de l'ENSA dans les secours en montagne
     
1964/1977 Nouvelle ampleur de l'ENSA avec les plans neige successifs qui aboutissent à la construction de            150 000 lits
    
1975 Installation de l'ENSA dans le nouveau pôle sportif et culturel (route du Bouchet)
   
2000  L’ENSA face aux défis européens eus égard à la libre circulation des travailleurs dans les Etats membres édictées par les directives européennes qu’il a bien fallu transposer dans la loi française et ses règlements d’application.
     
2010  L'établissement public Ecole nationale des sports de montagne, établissement unique comprend deux sites distincts, dont les identités sont préservées, celui de Chamonix-Mont-Blanc en Haute-Savoie pour l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme, et celui de Prémanon dans le Jura pour le Centre national de ski nordique et de moyenne montagne.
 

Bibliographie


arrowMontagne et sports – revue de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme n° 2 – 1976
Histoire de l’ENSA - René TRUC, ancien Directeur régional de l’Académie de Grenoble
 
arrowSki & alpinisme année ENSA – 1984
Histoire de la naissance de l’ENSA – Anne GIUNTINI sur les conseils d’André CONTAMINE
 
arrowSki & alpinisme – revue annuelle de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme – 1986
Les années de Braise – Mario COLONEL
 
arrowL’E.N.S.A. à la conquête des sommets - La montagne sur les voies de l’excellence - Presse universitaire de Grenoble
  • Aux fondements de la création de l’ENSA des années 1930 à 1950 - Alexandre YVOREL
  • L’ENSA dans le mouvement des loisirs sportifs touristiques Années 1950-1960 - Mickaël ATTALI et Jean SAINT-MARTIN
  • L'ENSA face aux défis européeens - Arnaud PINGUET
arrowJeunesse et Montagne - septembre 1962 - n° 48
arrowMontagne et alpinisme - 1959arrowMontagne et alpinisme - 1967
 


 Photos ENSA


vue ensemble ensa batiment ensa 2 batiment ensa 3
Vue d'ensemble ENSA 
batiment ensa ensa facade sud ensa
ENSA 1953  ENSA 1975
1953 1975


 Quelques photos de professeurs et plus


 

profs ensa 1963
1963
profs ensa 1982
1982
profs ensa
1998
profs ensa 2005
2005

Infrastructures


Au coeur de Chamonix Mont Blanc et d'un centre sportif municipal polyvalent (patinoire, piscine, tennis...) :

  • 6 salles de réunion d'une capacité de 20 à 80 personnes
  • un amphithéâtre de 220 places, avec vidéoprojecteur
  • une tour d'hébergement sur 7 étages, avec 132 places en chambres à deux lits avec douche
  • une salle de restaurant self-service
  • un gymnase (40 par 20 m) avec un mur d'escalade à structure mobile (plus de 4000 prises)
  • Un centre de documenation (15 000 ouvrages et topos-guides, 412 titres de périodiques, 1000 cartes topographiques...)
  • des locaux de recherche et une salle d'essais de matériels

 

 

Amphithéâtre
220 places et 6 salles de réunion

 

 

Restaurant self-service
132 lits dans des chambres de deux

 

mur escalade

Gymnase
plus de 4000 prises

 

Salle de lecture Documentation  Coin Revues

Centre de documentation
Topo, carte topographique, ouvrage scientifique sur la nivologie,
exercices pédagogiques d’escalade, DVD ski-alpinisme ou romans sur la montagne...

Missions


Créée en 1943, l'ENSA, a reçu à l'origine la double mission d'assurer :

  • la formation des professionnels des sports de montagne
  • l'élaboration des méthodes d'enseignement en matière de ski et d'alpinisme.

Aujourd'hui, de nouvelles exigences en terme de qualité et de sécurité pratiques sportives, l'intégration européenne, l'internationalisation du tourisme en montagne ont accru le rôle de l'Etablissement dans le champ de l'économie sportive montagnarde. Outre ses missions originelles, celle-ci s'est vu confier par les pouvoirs publics un rôle central dans des champs spécifiques, qui s'articulent autour de quatre points :

  1. La formation des éducateurs sportifs ayant une action dans le cadre de la pratique du ski et de la montagne (moniteur de ski, guide de haute montagne) ainsi que des professionnels en charge de la sécurité (pisteur-secouriste 2ème degré et 3ème degré ) en liaison avec la Sécurité Civile.

  2. L'entraînement des athlètes et le perfectionnement des cadres techniques relevant de la Fédération Française de Ski, de la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade et de la Fédération des Clubs Alpins Français ainsi que de la Fédération Française de Vol Libre (convention de collaboration, centres de haut niveau pour le vol libre et l'alpinisme).
    En outre, la fonction de centre d'entraînement et d'oxygénation se concrétise autour de diverses disciplines.

  3. La recherche, l'expertise et la diffusion des connaissances dans le champ des pratiques sportives de la montagne et de leur sécurité, tant au plan des analyses techniques, que de la recherche médicale ou de la didactique dans le cadre d'un réseau rassemblant les partenaires institutionnels, les partenaires économiques et les fédérations sportives.

  4. Les relations internationales visant à développer des échanges qui permettent la promotion des méthodes d'enseignement et du savoir-faire français en liaison avec les organismes concernés, dans le cadre des protocoles bi-gouvernementaux.

L'ENSA en quelques chiffres (2015)


 

ENSA
Superficie ENSA
11 000 m²
Superficie gymnase 1 340 m²
Nombre de lits stagiaires
133
Nombre de chambres 69
Nombre de nuitées ENSA dont 1 498 nuitées externées à Chamonix
23 116
Nombre de repas 52 452
Budget de l'établissement 11 M€
 
PERSONNEL 
Nombre d'agents permanents ENSA
143
Nombre d'intervenants extérieurs ENSA
126
 
STAGIAIRES 
Nombre de stagiaires accueillis à l'ENSA
3 768
Nombre de journées stagiaires réalisées à l'ENSA
45 057
Nombre de stages associatifs accueillis à l'ENSA
68
 
SKI ALPIN 
Nombre de diplômés moniteur national de ski alpin 366
Nombre de stagaires présents à la formation du moniteur national de ski alpin 6 400
Nombres de professeurs titulaires, contractuels, renforts en ski alpin
121
Durée minimale de formation 4 ans
Durée moyenne de formation 5 ans
Coût pédagogique approximatif 4 500 €
 
GUIDES DE HAUTE MONTAGNE 
Nombre de stagiaires diplômés guide de haute montagne 53
Nombre de stagiaires inscrits à la formation guide de haute montagne 407
Durée minimale de formation 3 ans
Coût pédagogique approximatif 11 000 €
 
PISTEURS 
Nombre de stagaires diplômés du pisteur 2ème degré 64
Nombre de stagaires diplômés du pisteur 3ème degré 13
   
VOL LIBRE BPJEPS
Nombre de stagiaires en formation au BPJEPS vol libre 40
Durée de la formation 9 mois sur 1 an
Coût pédagogique approximatif BPJEPS 8 500 €
VOL LIBRE DEJEPS  
Nombre de stagiaires en formation au DEJEPS vol libre 12
Durée de la formation 10 mois sur 2 ans
Coût pédagogique approximatif DEJEPS 5 500 €